Thèmes

aimer amis amitié amour animaux belle blog bonne centerblog chat chats chez

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· l'Amitié (8)
· 13NatureHD VIDEO méditation et NATURE (120)
· Activités des petits-enfants (5)
· Actualité (58)
· Al Bano & Romina Power (4)
· Alain Barrière (6)
· Alexandra Julien (56)
· ALLAIN LEPREST (9)
· Animaux (212)
· Artistes (5)
· Axelle RED (1)
· Bannières (19)
· BARBARA (1)
· Beaux Partages (111)
· BEAUX TEXTES (103)
· Bliss (2)
· Bon week-end (4)
· Bonheur (1)
· Bonjour (4)
· Bonne Année (6)
· Bonne journée (29)
· Bonne nuit (284)
· Bonne semaine (1)
· Bonne soirée (22)
· Buddha Bar (4)
· Cadeau (192)
· Cadeau de Ana et de Nina (12)
· Cartes que j'aime (40)
· Céline DION (12)
· Changement d'heures (14)
· Chansons chantées par Linda (5)
· Chantal Pary (3)
· Chats (6)
· CHEVAUX (17)
· Chiens (8)
· Christian Collin (15)
· Citation et photo de chats (122)
· Citation et photo de cheval (58)
· Citation et photo de chiens (55)
· Citations (18)
· Citations avec photos de mes animaux (2)
· CITATIONS ET PHOTOS DE NATURE (128)
· Claude Barzotti (15)
· Claude Marcel Breault (2)
· Claude Michel SCHOENBERG (1)
· Compte à rebours Divers (4)
· COMPTEUR POUR SITE (1)
· Comptines d'enfants (16)
· Conte de la ferme (1)
· Contes de Noël (12)
· Contes de Pâques (4)
· Contes et légendes d'Europe (8)
· Contes préférés (40)
· Coutumes (13)
· CREATIONS AVEC PHOTOS PERSONNELLES (52)
· Damien Saez (3)
· Daniel GUICHARD (7)
· Demis Roussos (16)
· DIAPORAMAS CRÉATION PERSONNELLE (2)
· DICTIONNAIRE DES PROVERBES (187)
· El Chato (1)
· ENYA (60)
· ERA (5)
· Evênements divers (8)
· Extraits d'auteurs (1)
· FABLES DE LA FONTAINE (128)
· FESTIVITÉS LOCALES (17)
· FÊTE DE LA MUSIQUE (9)
· FETES DES MERES (14)
· FÊTES DES PERES (14)
· FILMS QUE J'AIME (16)
· FLEURS DES MONTAGNES (22)
· FLEURS RARES (4)
· Florent Pagny (11)
· Françoise Hardy (2)
· FREDERIC DELARUE (4)
· Frédéric LERNER (31)
· GAROU (10)
· Gérard Manset (21)
· Gif (17)
· GINETTE RENO (47)
· Ginie LINE (3)
· Goliath (2)
· Graeme Allwright (5)
· Grand corps malade (1)
· Gregory LEMARCHAL (1)
· Harcélement moral (3)
· Hélène Ségara (1)
· Hellia (2)
· HILDA DE DUANE BRYERS (47)
· HISTOIRES D'UN AUTRE TEMPS (4)
· HOME de YANN ARTHUS-BERTRAND (87)
· HOMMAGE A MAMAN (03/10/1928-03/09/2011) (11)
· HOMMAGE A PAPA (02/06/1927-03/05/2011) (10)
· HORLOGES (29)
· Hugues AUFRAY (1)
· Humanité (3)
· HUMOUR (56)
· Il Divo (1)
· Isabelle BOULAY (5)
· Jacques BREL (7)
· Jean FERRAT (13)
· Jean Jacques GOLDMAN (15)
· Jean-Marc GONNETAN (50)
· Jean-Pierre DUNAND (21)
· Johnny Hallyday (0)
· Journée de la FEMME (9)
· Judith (1)
· KHALIL GIBRAN (3)
· L'AVENTURE DES PLANTES (3)
· L'indifférence (1)
· LA CHEVRERIE DE REALLON (4)
· La lune (13)
· La mort (1)
· Le choix (1)
· LE LANGAGE DES FLEURS DU TEMPS JADIS (52)
· LE PETIT PRINCE VIDEO INTEGRALE (1)
· Le temps (4)
· Légende du Chrysanthème (3)
· Léo FERRE (7)
· Leo GOBEIL (25)
· LEO ROJAS (14)
· Les Fêtes (2)
· Les plus beaux poèmes d'amour (3)
· LES PRETRES (1)
· LES SIGNES DU ZODIAQUE (3)
· Livres cadeaux de Helen Exley (3)
· Lynda Lemay (5)
· Ma fille Vanessa (3)
· Maltraitance (2)
· MANNICK (6)
· Marceline Desbordes (1)
· Marie MAY (1)
· MAURANE (1)
· MEDITATION (2)
· MES HOMMAGES (3)
· MES LECTURES (85)
· Mes lettres (1)
· MES PETITS DELIRES (6)
· Mes poèmes pour des décès (3)
· Mes poèmes pour ma fille Vanessa (11)
· Mes poèmes pour ma Maman (8)
· Mes poèmes pour mes Petits Enfants (6)
· Mes poèmes pour mon Papa (4)
· Mes poèmes sur l'actualité (3)
· Mes poèmes sur l'Amitié (0)
· Mes poèmes sur l'amitié (7)
· Mes poèmes sur l'amour (37)
· Mes poèmes sur l'Enfance (7)
· Mes poèmes sur l'Humanité et la Vie (20)
· Mes poèmes sur la Colère (5)
· Mes poèmes sur la Guerre (6)
· Mes poèmes sur la Maltraitance (1)
· Mes poèmes sur la Mort (5)
· Mes poèmes sur la Nature (13)
· Mes poèmes sur la Politique, Vie Sociale (5)
· Mes poèmes sur la Séparation, le Divorce (16)
· Mes poèmes sur la Solitude (13)
· Mes poèmes sur la Tristesse (5)
· Mes poèmes sur la vieillesse (2)
· Mes poèmes sur le Bonheur (2)
· Mes poèmes sur le Destin (3)
· Mes poèmes sur le Harcèlement Moral (6)
· Mes poèmes sur le jardin secret (2)
· Mes poèmes sur le Passé (3)
· Mes poèmes sur Le Regret (3)
· Mes poèmes sur le Temps qui passe (8)
· MES POEMES sur les animaux (4)
· Mes poèmes sur les Chiens (8)
· Mes poèmes sur les évènements divers (19)
· Mes poèmes sur les Souvenirs (13)
· Mes poèmes sur mes Chats (1)
· Mes poèmes sur mes Révoltes (7)
· MES VIDEOS (3)
· Michael Jackson (5)
· MICHEL PEPE (15)
· Michel SARDOU (18)
· Michelle Torr (9)
· Mireille Mathieu (15)
· MOIS DE L'ANNEE (23)
· MOIS du Calendrier SPA SUD ALPINES (13)
· MUSIQUE CLASSIQUE (2)
· MUSIQUE THERAPEUTIQUE (8)
· MUSIQUES AMERINDIENNES (16)
· MUSIQUES ET SONS DE LA NATURE (2)
· Mylène Farmer (5)
· Natacha Saint-Pier (16)
· Nature Sound (1)
· NOEL (11)
· Noël 2012 (14)
· Nouvelle Année (0)
· Oiseaux (2)
· OTIS REDDING (4)
· Pablo NERUDA (13)
· PAROLES DE FRAGILITES (21)
· PAROLES DE NATURE (16)
· Patricia KAAS (6)
· Paulo Coelho (7)
· Pensées Préférées (9)
· PETIT CLASSEUR DE LYCEENNE (25)
· PETITS REPORTAGES DES ANIMAUX (110)
· Photo perso cado (7)
· Photos de nature (3)
· PHOTOS DE NOS BALLADES AVEC CITATIONS (15)
· Photos et Nature (29)
· Pierre BACHELET (9)
· PLANETE OCEAN (1)
· PLANETE TERRE (2)
· Poème de Christine Corbion (5)
· Poème de Victor Hugo (1)
· Poèmes de Charles Baudelaire (3)
· Poèmes de Marceline Desbordes-Valmore (4)
· Poèmes de Paul Verlaine (1)
· Poèmes de Sandrine Becquet (17)
· Poèmes que j'aime (85)
· Poétes préférés (4)
· PPS que j'aime (0)
· Premier Mai (3)
· Prière de la sérénité (7)
· PROBLÈMES DE CERTIFICAT D’ÉTUDES de 1923 (50)
· PROVERBES ET CITATIONS EN VIDEO (1)
· Psychologie (8)
· RABINDRANATH TAGORE (25)
· RENTRÉE DES CLASSES (2)
· REPORTAGES SUR LES OISEAUX (2)
· Richard Clayderman (1)
· Romain Didier (2)
· SACRED PLANET (2)
· SAGESSE AMERINDIENNE (91)
· Sagesse Indienne (1)
· SAGESSE PAYSANNE (294)
· SANTE (6)
· Serge REGGIANI (9)
· SERRE-PONCON : SON HISTOIRE (2)
· Sinead O' Connor (1)
· Superbe vidéo. (1)
· SUPERSTITIONS (6)
· TCHEKY KARYO (1)
· Toussaint (3)
· VACANCES SCOLAIRES (1)
· Vick (0)
· Vidéo d'Ennio Morricone (1)
· Vidéo de Christian Mülhauser (1)
· Vidéo de Damien DUBOIS (1)
· Vidéo de Nicole CHAREST (7)
· Vidéo de Peintures (0)
· Vidéo painting (0)
· Vidéo peintures en musique (6)
· Vidéo que j'aime (71)
· Vidéo sur les animaux (23)
· Vieillesse (2)
· Welcome (3)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· HOMMAGE A MAMAN (03/10/1928 - 03/09/2011) 7 Crématorium
· 80 ANS Pour Maman
· Le lion et le rat Jean de La Fontaine 12
· Le coq et la perle Jean De La Fontaine
· La cigale et la fourmi Jean de La Fontaine

· Le corbeau et le renard Jean de La Fontaine
· Quelqu'un meurt... Benoit Marchon
· Le loup et l'agneau Jean De La Fontaine
· "La colombe et la fourmi" Jean De La Fontaine
· Histoire des deux loups
· "L'enfant et le Maître d'école" Jean de La Fontaine
· Les séparés (N'écris pas) Marceline Desbordes-Valmore
· La rentrée des classes en humour
· La beauté d'une femme...
· la grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf.

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Statistiques

Date de création : 13.06.2011
Dernière mise à jour : 19.12.2014
4792articles


Liste de lecture Deezer

BEAUX TEXTES

Alors la paix viendra... Pierre Guilbert

Publié le 16/05/2012 à 21:48 par brigitisis Tags : amour coeur sourire enfant

 



Si tu crois qu'un sourire est plus fort qu'une arme,

Si tu crois à la puissance d'une main offerte,

 

Si tu crois que ce qui rassemble les hommes est plus important

que ce qui les divise,

 

Si tu crois qu'être différents est une richesse et non pas un danger,

 

Si tu sais regarder l'autre avec un brin d'amour,

Si tu sais préférer l'espérance au soupçon...

 

ALORS LA PAIX VIENDRA

 

 

Si tu estimes que c'est à toi de faire le premier pas plutôt qu'à l'autre,

Si le regard d'un enfant parvient encore à désarmer ton coeur,

Si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,

 

Si l'injustice qui frappe les autres te révolte autant que celle que tu subis,

 

Si pour toi l'étranger est un frère qui t'est proposé,

Si tu sais donner gratuitement un peu de ton temps par amour,

Si tu sais accepter qu'un autre te rende service,

 

Si tu partages ton pain et que tu saches y joindre un morceau de ton coeur,

Si tu crois qu'un pardon va plus loin qu'une vengeance...

 

Si tu sais chanter le bonheur des autres et danser leur allégresse,

Si tu peux écouter le malheureux qui te fait perdre ton temps

et lui garder ton sourire,

 

Si tu sais accepter la critique et en faire ton profit

sans la renvoyer et te défendre,

 

Si tu sais accueillir et adopter un avis différent du tien...

 

Si tu refuses de battre ta coulpe sur la poitrine des autres,

 

Si pour toi l'autre est d'abord un frère,

 

Si la colère est pour toi une faiblesse, non une preuve de force,

Si tu préfères être lésé que de faire tort à quelqu'un,

 

Si tu refuses qu'après toi ce soit le déluge,

Si tu te ranges du côté du pauvre et de l'opprimé

sans te prendre pour un héros,

 

Si tu crois que l'amour est la seule force de discussion,

 

Si tu crois que la paix est possible

 

...ALORS LA PAIX VIENDRA 

Pierre Guilbert



Brigitisis

 

 

Le tablier de grand mère

Publié le 13/05/2012 à 23:35 par brigitisis Tags : enfants jardin texte amour photo coeur
Le tablier de grand mère

Je crois que les jeunes d’aujourd’hui ignorent ce qu’est un tablier...

 

Les mamans portaient un tablier par-dessus leurs vêtements pour les protéger car elles avaient peu de robes.  En fait, il était beaucoup plus facile de laver un tablier, habituellement en coton plutôt qu’une robe, une blouse ou une jupe, faits d’autres tissus.

 

De plus, le tablier servait à sortir les plats chauds du fourneau, avant les «mitaines à fourneau».

 

Le tablier de maman servait souvent à sécher les larmes ou même à nettoyer le visage de l’enfant.

 

Maman s’en servait pour transporter les oeufs pondus par les poules dans sa cour.  Parfois, lorsque les oeufs n’étaient qu’à moitié éclos, elle les déposait dans un fourneau tiède pour faciliter leur éclosion.

 

Quand les visiteurs arrivaient, les enfants plus timides pouvaient s’y réfugier... d’où l’expression : «Se cacher dans les jupons de sa mère».

 

Par temps froid, maman le relevait pour couvrir ses épaules.  Par temps chaud, maman épongeait son front ruisselé de sueurs provoquées par la proximité du poêle à bois.  Et devinez comment maman entrait le bois de chauffage dans la maison ?  En le cordant dans son tablier...

 

En été, maman recueillait les légumes de son jardin et les transportait dans son tablier.  Puis, à l’automne, elle allait cueillir les pommes directement dans le pommier et les y empilait.

 

Et si la visite arrivait à l’improviste, combien d’objets pouvaient être époussetés avec ce même tablier «pour ôter le plus gros».

 

À l’heure du midi, elle appelait les hommes qui travaillaient au champ en agitant son tablier comme un drapeau : c’était le signal que le dîner était prêt.

 

Malgré toute la technologie d’aujourd’hui, combien de temps ça prendra pour que quelqu’un invente un vêtement tout-usage qui puisse rivaliser d’utilité avec le tablier de nos mamans et grands-mamans?

Faites plaisir à tous les gens qui connaissent déjà le tablier...  Envoyez-le aussi aux jeunes qui pourraient en faire un bon sujet de rédaction pour leur cours de Français.

 

RAPPEL : Alors que grand-maman déposait sa tarte au pomme au bord de la fenêtre pour la tiédir, aujourd’hui, on met la même tarte au bord de la fenêtre pour la faire dégeler... Autres temps, autres moeurs!

 

DANGER :  Rien qu’à penser à la quantité de microbes qui pouvaient s’accumuler sur le tablier en une seule journée, on en viendrait bien fou aujourd’hui !!!

 

RÉALITÉ : Et pourtant, la seule chose que les enfants de l’époque aient attrapée au contact du tablier de maman ou de grand-maman, c’est de l’amour !

Auteur inconnu.

J'ai beaucoup aimé ce récit car c'était le tablier de ma grand mère!!! je l'ai vu s'en servir pour tout ce qui est dit dans ce texte...je la revois, là, devant mes yeux quand on ramassait les haricots du jardin, quand on allait chercher les oeufs au poulailler, quand elle tenait avec la poignée de la bouilloire dans laquelle chauffait l'eau sur la grosse cuisinière poêle de la maison...les chambres à l'étage n'étaient pas chauffées et elle mettait dans son tablier l'ex bouteille de limonade, celle qui fermait super bien, celle qui devenait bouillotte pour réchauffer les pieds gelés dans le lit... c'était un tablier magique et c'est vrai, plein d'amour...


Photo personnelle de ma Mémé, ma grand mère au tablier et au coeur plein d'amour.
Brigitisis

La beauté d'une Femme

Publié le 11/05/2012 à 23:24 par brigitisis Tags : amour vie coeur femme enfant tendresse

 

Pour avoir des lèvres attirantes,

Prononcez des paroles de bonté.

Pour avoir de beaux yeux,

Regardez ce que les gens ont de beau en eux.

Pour rester mince,

Partagez vos repas avec ceux qui ont faim.

Pour avoir de beaux cheveux,

Faites qu'un enfant y passe sa main chaque jour.

Pour avoir un beau maintien,

Marchez en sachant que vous n'êtes jamais seule.

Vous le faites pour les choses,

Mais les gens en ont eux aussi besoin :

Réparez-les, bichonnez-les,

Redonnez-leur vie,

Sauvez-les; ne les jetez jamais.

En vieillissant vous vous rendrez compte

Que vous avez 2 mains,

La beauté d'une femme n'est pas

Dans les vêtements qu'elle porte,

Son visage ou sa façon d'arranger ses cheveux.

La beauté d'une femme se voit dans ses yeux,

La beauté d'une femme n'est pas dans son maquillage,

Mais dans la vraie beauté de son âme.

C'est la tendresse qu'elle donne,

L'amour, la passion qu'elle exprime.

Car c'est la porte ouverte sur son coeur,

La source de son amour.

L'une pour vous aider vous-même,

L'autre pour aider ceux qui en ont besoin.

Pensez-y :

Si un jour vous avez besoin d'une main secourable,

Vous en trouverez une à chaque bout de vos bras.

Vous êtes belles,

Cultivez cette beauté intérieure

Au jour le jour.

Auteur inconnu 

Brigitisis

 

 

Larmes de Mère!

Publié le 09/05/2012 à 22:07 par brigitisis Tags : amour coeur homme femme monde enfants femmes dieu blog photos

 

Un petit garçon demande à sa mère

"Pourquoi pleures-tu ?"

"Parce que je suis une femme"

Lui répond-elle.

"Je ne comprends pas" dit-il.

Sa mère l'étreint et lui dit

"Et jamais tu ne réussiras".

Plus tard le petit garçon demanda à son père

"Pourquoi maman pleure-t-elle sans raison ?"

"Toutes les femmes pleurent sans raison"

Fut tout ce que son père put lui dire.

Le petit garçon grandit et devint un homme,

Toujours se demandant

Pourquoi les femmes pleurent aussi facilement.

Finalement il appela Dieu;

Quand Dieu répondit au téléphone, il demanda

"Seigneur, pourquoi les femmes pleurent aussi facilement ?"

Dieu répondit

"Quand j'ai fait la femme, elle devait être spéciale.

J'ai fait ses épaules assez fortes

Pour porter le poids du monde;

Mais quand même assez douces pour être confortables".

"Je lui ai donné une force

Intérieure pour endurer les naissances

Et le rejet qui vient souvent des enfants."

 

"Je lui ai donné la force pour lui permettre de continuer

Quand tout le monde abandonne

Et prendre soin de sa famille

En dépit de la maladie et de la fatigue, sans se plaindre."

 

"Je lui ai donné la sensibilité pour aimer ses enfants

Dans n'importe quelle circonstance

Quand ces derniers l'ont blessée très durement".

"Je lui ai donné la force de supporter son mari dans ses Défauts

Et je l'ai fait d'une de ses côtes pour protéger son coeur".

"Je lui ai donné la sagesse de savoir

Qu'un bon époux ne blesse jamais sa femme,

Mais quelquefois teste sa force

et sa détermination de demeurer à ses côtés sans faiblir."

"Et finalement je lui ai donné une larme à verser.

Cela est exclusivement à son usage personnel

Quand elle le juge bon."

"Tu vois :

La beauté d'une femme n'est pas dans les vêtements qu'elle Porte,

Ni dans le visage qu'elle montre

Ou dans la façon de se peigner les cheveux."

"La beauté d'une femme doit être dans ses yeux,

parce que c'est la porte d'entrée de son coeur

- la place où l'amour réside."

Toutes les Femmes sont Belles.

Auteur inconnu 




Photos trouvées sur le net.
Brigitisis

 

Le scorpion

Publié le 21/04/2012 à 18:27 par brigitisis Tags : vie moi nature sourire animal internet

 

Petite philosophie qui tombe... à pique...!"

Un maître de l'Orient a vu un scorpion se noyer et décida de le tirer de l'eau.

Lorsqu'il le fit, le scorpion le piqua.

Par l'effet de la douleur, le maître lâcha l'animal qui de nouveau tomba àl'eau risquant à nouveau de se noyer.

Le maître tenta de le tirer nouvellement et l'animal le piqua encore.

Quelqu'un qui était en train d'observer se rapprocha du maître et lui dit :

Excusez-moi, mais vous êtes têtu! Ne comprenez vous pas que chaquefois que vous tenterez de le tirer de l'eau il va vous piquer ?

Le maître répondit: - La nature du scorpion est de piquer,

et cela ne va pas changer la mienne qui est d'aider.

 

Alors, à l'aide d'une feuille, le maître tira lescorpion de l'eau et sauva sa vie et continua:

Ne change pas ta nature si quelqu'un te fait mal; prends juste des précautions.

Les uns poursuivent le bonheur, les autres le créent.

Quand la vie te présente mille raisons de pleurer,

montre-lui que tu as mille raisons pour sourire.

Préoccupe-toi plus de ta conscience que de ta réputation.

Parce que ta conscience est ce que tu es, et ta réputation c'est ce queles autres pensent de toi... Et ce que les autres pensent de toi...c'est leur problème. 

C’est la force étonnante de la Règle d’or.


Auteur Inconnu, source internet.


Saint Apollinaire, le 21 Avril 2012
Brigitisis.

 

 

Chance ou malchance?

Publié le 19/04/2012 à 14:31 par brigitisis Tags : cheval bonne vie homme belle moi amis animal chevaux
Chance ou malchance?

 

 


Dans un village un homme très pauvre possédait un cheval d'une rare beauté. Il était si magnifique que tous les riches marchands et puissants seigneurs de passage se proposaient de lui acheter dès qu'ils l'apercevait. Mais le vieil homme refusait toujours. Cet animal est pour moi comme un ami, disait-il. Vendriez-vous un ami ?

 

Mais un beau matin, le vieillard découvrit que sonc cheval avait disparu. Les villageois, goguenards, lui dirent tous : On te l'avait bien dit ! tu n'avais que le vendre quand on te le proposais. Maintenant, on te l'a volé... quelle malchance À toutes ces lamentations et railleries le vieil homme apportait invariablement la même réponse : chance ou malchance, qui peut le dire ? Les moqueries reprenaient alors de plus belle.

Mais 15 jours plus tard, le cheval revint avec une horde de chevaux sauvages. S'étant échappé, il avait séduit quelque belle jument et rentrait maintenant avec le reste de la horde. Quelle chance ! dirent les villageois. Mais le vieillard ne montrait aucun enthousiasme débordant, conservant son habituelle bonne humeur : chance ou malchance, qui peut le dire ?. Ses voisins ne pouvaient s'empêcher d'y voir ici une ingratitude devant la bonne forturne apportée par les dieux.

Le vieil homme et son fils voulurent dresser les chevaux pour les vendre ensuite aux riches du Royaume. Mais quelques semaines plus tard, le fils chuta d'un hongre et se brisa la jambe. Selon le guérisseur du village, il en gardera pour la vie une légère claudication. Ses amis le plaignirent alors de plus belle. Quelle malchance ! Sans ton fils, tu ne pourras dresser les chevaux pour les vendre ! Toi qui est si pauvre... À son habitude, le vieil homme répondit alors : chance ou malchance , qui peut le dire ?

 

Seulement trois jours après la blessure, les soldats du roi prirent position dans le village et enrôlèrent de force tous les jeunes. Ils partaient pour une campagne lointaine, au-delà des montagnes qui bouchent l'horizon, faire la guerre à un autre peuple. Tous durent suivre la troupe sauf le fils qui ne pouvait marcher avec sa jambe brisée. Pleurant de désespoir, tous les villageois prirent le vieil homme à parti : ton fils reste avec toi alors que les nôtres vont certainement mourir à la guerre. On peut dire que la chance te sourit à toi qui garde ton fils unique !

 

Vous savez ce que le vieillard a répondu. Chance ou malchance...

Tout ce qui, à première vue, semble être un mal peut, en fait, être un bien déguisé. Et tout ce qui, à première vue, semble un bien peut en réalité être un mal.

...

Anthony de Mello

Saint Apollinaire, le 19 Avril 2012
Brigitisis.

La vie serait elle une promenade

Publié le 29/03/2012 à 10:41 par brigitisis Tags : jardin blog vie cadeau centerblog nature fleurs texte

Image du Blog plume-ephemere.centerblog.net
Source : plume-ephemere.centerblog.net sur centerblog.

Allez voir  ce blog de Yann : une merveille de mots associées avec des images...

Et ce texte, Yann, m'interpelle particulièrement...en effet sur le chemin de la vie se trouvent des fleurs, des roses mais des épines et des ronces...on y voit des choix de chemins différents, des carrefours où l'on hésite sur la direction à prendre et parfois des envies de changer de chemin mais sans pouvoir avoir vraiment le choix...mais si on regarde la nature et la paix qui nous entoure : le silence, le bruissement du vent, la goutte de rosée matinale, les timides violettes et les arbres en fleurs  du printemps...les premières tulipes du jardin...c'est juste un moment merveilleux de la vie à apprécier...C'est vrai Yann, la vie est une promenade, les sentiers que l'on rencontre s'appellent "Amitié" "Affection" "amour" "tendresse" "empathie" "gentillesse"  "sourires"..parfois "tristesse" "déception" "souffrance" "peine" "trahison" "chagrin" "soucis"mais le chemin est une succession de ces petits sentiers qui forment la vie...avec des changements comme au fil des saisons...et la vie est un cadeau précieux ...
Saint Apollinaire, le 29 Mars 2012 
Brigitisis.

Les mains de ma mère

Publié le 27/03/2012 à 20:30 par brigitisis Tags : texte fleurs cadeau amitié enfants photos musique monde moi article belle vie amour merci blog tendresse douceur

 







Ma mère, plus de 90 ans, était assise, sur le bord de son lit.
Elle ne bougeait pas, seulement assise, la tête vers le bas,
Fixant ses mains.

Quand je me suis assise auprès d’elle, aucune réaction …
Je ne voulais pas la déranger;
Mais après un long moment de silence,
Je me suis informée si elle était bien.

 

Elle leva la tête et me sourit.
« Oui je suis bien, merci de t’en informer »
Dit-elle de sa voix douce et claire.

« Je ne voulais pas te déranger, maman,
Mais tu étais assise là, fixant tes mains ;
A quoi pensais-tu ? »

 

« As-tu déjà regardé tes mains? » me dit-elle.
« Je veux dire : as-tu vraiment
Regardé tes mains? »



J’ai alors lentement ouvert mes mains
Et les fixai.
Les retournai, m’en frottai les paumes.
« Non, je pense que je n’ai pas vraiment regardé mes mains » lui dis-je,
En me demandant
Ce qu’elle voulait vraiment dire.

 

« Mes mains, maintenant ridées, desséchées et affaiblies,
Ont été les outils toujours utilisés pour étreindre la vie.



 

Enfant, elles m’ont permis de m’agripper et d'éviter de tomber
Quand, d’abord je trottinais, puis courais, sautais, jouais ...

Elles ont été de fidèles compagnes dans mes apprentissages :
Pour attacher mes souliers, me coiffer, me laver
Et tant d’autres choses …
A faire toute seule, comme une grande !



Elles ont été belles, douces et soignées.
Mais aussi collantes et humides, sèches et abimées.

Elles ont été habiles et efficaces,
Souvent, chaleureuses et réconfortantes
Mais aussi parfois, froides et maladroites
Dans certaines circonstances …

Elles ont été la preuve de mon amour, ma tendresse
Décorées avec mon alliance,
Elles ont montré au monde que j’aimais quelqu’un.

Elles ont écrit mes lettres à ton père,
Et ont tremblé pour lui.

Elles  vous ont caressé, éduqué vous, mes enfants …
Elles ont accueilli ensuite mes petits-enfants …

Elles ont accompagné tant de sourires,
Mais aussi essuyé tant de larmes .

Elles ont consolé et réconforté
Mais aussi tremblé de rage quand je ne comprenais pas.

Elles ont témoigné mon affection, mon amitié …

Elles ont participé à toutes mes rencontres:
Tous ces gens que j’ai croisés
Tout au long de ma vie … »

« Aujourd’hui, alors que rien ne marche
Vraiment plus comme avant pour moi,
Ces mains continuent de me soutenir :
Elles couvrent mon visage quand je pense au passé ...
Et je les joins encore quand je réfléchis …

Ces mains portent la marque de tout ce que j’ai fait
Dans ma longue vie.
Ce sont ces mêmes mains qui ont été témoins
De mes états d’âme, de mes bonheurs et malheurs …

Pensive, je regardais ses mains
Et les miennes.
Je ne les verrai jamais plus
De la même façon !
C’est sûr, désormais,
J’y ferai plus attention …
Et  j’observerai mieux celles des autres …

C’est tellement riche d’émotions
Des mains !
Quand je me blesse les mains,
Quand elles sont sensibles,
Ou quand je caresse le visage
De mes enfants ou de mon conjoint,
Je pense à maman.

Et je me dis que j’ai sûrement
Un peu d’elle, de sa force et douceur
Dans mes mains …

Et que c’est un beau cadeau
Qui s’offre de génération en génération …

Je n’y avais jamais pensé ! …

Quand je rencontre quelqu’un,

Je fais en sorte que ma poignée de mains

Soit vraiment chaleureuse …

A la fois douce et ferme …

Une belle poignée de mains

Pour lui transmettre


Cette belle énergie de la Vie !



Auteur inconnu.


Ce magnifique texte m'a été envoyé en power- point et j'ai recherché le texte pour savoir l'auteur. En fait ce texte a été modifié.

Il m'a tellement fait pensé à ma maman que je l'ai recopié et illustré avec des photos trouvées sur le net pour le partager avec vous.


J'ai retrouvé l'original sur un blog et je vous mets le lien. C'est " les mains de ma grand mère" sur un trés joli blog.

Et pour tout vous dire, j'ai la rosée dans les yeux car la musique qui l'accompagne est la musique que j'avais choisi pour Maman il y a quelques mois, la chanson reprise par "les prêtres". (dans ma rubrique "Hommage à maman" sur mon blog).


http://champ-de-fleurs-chant-d-espoir.over-blog.com/article-les-mains-de-ma-grand-mere-75393631.html

A Saint Apollinaire, le 27 Mars 2012


Brigitisis.

L'amour Poésie Arabe

Publié le 20/03/2012 à 20:13 par brigitisis Tags : photo photos amour vie monde nuit dieu tendresse poème poésie

 

Photos et poème pris sur le net.


Alors Almitra dit, Parle-nous de l'Amour.

 

Et il leva la tête et regarda le peuple assemblé, et le calme s'étendit sur eux. Et d'une voix forte il dit :

 

Quand l'amour vous fait signe, suivez le.

 

Bien que ses voies soient dures et rudes.

 

Et quand ses ailes vous enveloppent, cédez-lui.

 

Bien que la lame cachée parmi ses plumes puisse vous blesser.

 

Et quand il vous parle, croyez en lui.

 

Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste vos jardins.

 

Car de même que l'amour vous couronne, il doit vous crucifier.

 

De même qu'il vous fait croître, il vous élague.

 

De même qu'il s'élève à votre hauteur et caresse vos branches les plus délicates qui frémissent au soleil,

 

Ainsi il descendra jusqu'à vos racines et secouera leur emprise à la terre.

 

Comme des gerbes de blé, il vous rassemble en lui.

 

Il vous bat pour vous mettre à nu.

 

Il vous tamise pour vous libérer de votre écorce.

 

Il vous broie jusqu'à la blancheur.

 

Il vous pétrit jusqu'à vous rendre souple.

 

Et alors il vous expose à son feu sacré, afin que vous puissiez devenir le pain sacré du festin sacré de Dieu.

 

Toutes ces choses, l'amour l'accomplira sur vous afin que vous puissiez connaître les secrets de votre cœur, et par cette connaissance devenir une parcelle du cœur de la Vie.

 

Mais si, dans votre appréhension, vous ne cherchez que la paix de l'amour et le plaisir de l'amour.

 

Alors il vaut mieux couvrir votre nudité et quitter le champ où l'amour vous moissonne,

 

Pour le monde sans saisons où vous rirez, mais point de tous vos rires, et vous pleurerez, mais point de toutes vos larmes.

 

L'amour ne donne que de lui-même, et ne prend que de lui-même.

 

L'amour ne possède pas, ni ne veut être possédé.

 

Car l'amour suffit à l'amour.

 

Quand vous aimez, vous ne devriez pas dire, "Dieu est dans mon cœur", mais plutôt, "Je suis dans le cœur de Dieu".

 

Et ne pensez pas que vous pouvez infléchir le cours de l'amour car l'amour, s'il vous en trouve digne, dirige votre cours.

 

L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir.

 

Mais si vous aimez et que vos besoins doivent avoir des désirs, qu'ils soient ainsi :

 

Fondre et couler comme le ruisseau qui chante sa mélodie à la nuit.

 

Connaître la douleur de trop de tendresse.

 

Etre blessé par votre propre compréhension de l'amour ;

 

Et en saigner volontiers et dans la joie.

 

Se réveiller à l'aube avec un cœur prêt à s'envoler et rendre grâce pour une nouvelle journée d'amour ;

 

Se reposer au milieu du jour et méditer sur l'extase de l'amour

 

Retourner en sa demeure au crépuscule avec gratitude ;

 

Et alors s'endormir avec une prière pour le bien-aimé dans votre cœur et un chant de louanges sur vos lèvres. 

Poésie arabe

Saint Apollinaire, le 19 Fèvrier 2012

Brigitisis.

 

Il était une fois, une fleur...

Publié le 10/03/2012 à 22:31 par brigitisis Tags : merci belle vie homme message amitié nature fille enfant fleur jardin texte
Il était une fois, une fleur...

 

Il était une fois, une fleur... 

...une fleur qui venait de naître

au milieu de terres arides.

 

Personne ne savait, comment elle avait réussi à croître

aussi belle, telle un symbole de vie

au milieu de tant de tristesse.

 

Une jeune fille passa...

Elle admira la fleur et l'emporta.

Quelques jours plus tard, la jolie fleur était morte..

 

Un homme passa aussi, vit une fleur superbe, remercia la

nature de tant de beauté, mais s'abstient de couper la fleur

pour pas la tuer...

Quelques heures plus tard, malheureusement, l'orage éclata et la fleur mourût...

 

Un enfant passa ensuite et vit une autre belle fleur:

belle ,mais isolée sur une terre fatiguée.

 

Le gamin décida alors de venir voir la fleur tous les jours.

 

Un jour, il l'arrosa. Un autre jour, il lui porta de la

terre bien fertile et quelques cailloux de couleurs

pour faire joli autour d'elle... Tous les jours,

il vint et lui apporta tous les soins possibles.

Un mois plus tard, là où n'exsistait qu'une fleur isolée,

était né un merveilleux jardin.

 

AINSI SE CULTIVE L'AMITIÉ...

 

Comme la distance ne nous permet pas toujours de cultiver notre Amitié comme nous aimerions pouvoir le faire... J'espère que ce message pourra servir d'un peu d'engrais pour que notre amitié ne meurre jamais d'un manque de soins...

 

Ce texte a été offert à Léo par Christine QC du Canada avec cette dédicace qu'il mérite bien : "Merci à toi Léo d'exister et à toutes les personnes virtuelles qui font parti du jardin de la vie. "

Je vous le dédie à mon tour pour tous ces moments de partage.

Saint Apollinaire, le 10 mars 2012.

Brigitisis.

 

 

 

 


DERNIERS ARTICLES :
L'année 2015
  Bientôt nécessaire au quotidien...Avec mon regretté Vick...qui reste dans mon coeur... Brigitisis    
"Un coeur comme le tien" Alain Sunman
  Sur you tube http://youtu.be/cPkg2jsjjhgA regarder en plein écran...J écoute cette chanson avec tous mes "bébés" à quatre pattes; ils ont de 3 mois à 8 ans, chiens et c
Le petit prince de Saint-Exupéry vidéo intégrale
Source : sonnette.centerblog.net sur centerblog. Création trouvée chez sonnette et faite par mpg1246... Me donne envie d'écouter cette merveilleuse histoire...et de la re
MOIS DE DÉCEMBRE 2014
    Profile Calendar by Crazyprofile.com       Quelques dictons de notre beau mois de décembre :   Au temps de l'Avent, les coqs chantent par tous les temps.   Brouillar
HORLOGE DE DÉCEMBRE 2014
    World Clock by Crazyprofile.com     Savourons les instants ...Profitons des moments présents car le temps défile  si vite...     "Certains moments ont un goût d'éte